Formations

Publié le 22 septembre 2008 Mis à jour le 18 septembre 2020

Dictionnaire poitevin-saintongeais

Pour trouver "thieu mout jhusce" et le traduire dans la langue de goulebeunéze

Trouvez en quelques clics le mot juste dans la langue de goulebeunaise (chansonnier saintongeais qui parlait en patois et a fait les riches heures de bals, des dîners et des radios locales).

Le dictionnaire Poitevin-Saintongeais est très facile à utiliser : on entre un mout (un mot) dans la barre de recherche et on "Couique su yine daus deùs acaches p’r tranlatàe" (autrement dit on clique sur un des deux boutons pour traduire).

Allez ! Petits essais rien que pour rire et pour vous montrer que le patois charentais est riche, humoristique, poétique :

  • En français : une femme / en bon saintongeais : ine fame, ine fumele, ine patroune, ine bounefame (aucun des ces termes n’est péjoratif).
  • En français : Réseau / en bon saintongeais : rét, resea
  • En français : formation / en bon saintongeais : éncitaciun

Mais si vous tentez le diable et que vous inscrivez une phrase trop contemporaine, comme, par exemple, "rédiger des textes sur le web", le dictionnaire vous répondra que "Pa in frojhe at étai trovai" autrement dit, qu’"Aucun résultat n’a été trouvé".


Mots-clés: Langue Mot Clics Thieu Mout Jhusce Chansonnier Goulebeunéze Goulebeunaise

Voir plus de formations de cette institution

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !