Formations

Charentes-aises : le site où l’on est bien dedans !

le 22 septembre 2008

Indépendants - Ressources gratuites

Parlé régional, recettes du coin, lexiques pour les parents et les profs... tout un programme... en patois charentais beun sûr !

Quand on veut croquer le paysan, un peu lourdaud et gouailleur, on croit souvent imiter les Charentais. C’est faux : on confond le patois de Charente et Charente-Maritime avec le berrichon. Rien à voir ! Le charentais et le saintongeais sont des patois qui étaient parlés et qui subsistent en Charente-Maritime, Charente, et un peu au nord de la Gironde (Pays Gabaye et Pays Gavache). Aujourd’hui, seuls quelques anciens l’utilisent, mais tout se perd "ma beun dame". On retrouve pourtant, au détour d’une conversation chez les jeunes, quelques idiomes de "parlanjhe" encore vivace... sur "thieu oueb".

Le site Charentes-aises se charge de nous rappeler les spécificités de cette belle langue de "chieu nous" qui fait rouler les R et chuinter les palatales. Il y en a donc pour tous, et surtout pour tout :

  • p’r la goule (le manger / recettes locales)
  • écrivaghes (écrits en patois)
  • parlanghe (discours parlés / oeuvres de chansonniers)

Ah ! je ne résiste pas à vous donner un aperçu de la poésie locale qui fut celle de mes aïeux (maman est de là-bas et papa, de Bretagne, l’y a rejoint. Oulé bia coum eun istouère d’amour).

"jh’avons causé de tout et otout de reun, des droles, des fumelles et des cheunes."

traduction : j’ai parlé de tout et surtout de rien, des enfants, des femmes et des chiens.

Petit regret :le lecsic p’r les drôles aurait pu être un peu plus fourni : seulement quelques noms d’animaux, un paysage, un objet ou deux, c’est un peu court.

Point fort : on apprend en s’amusant. Les titres de rubriques sont bien tournés ( "mes émits dau oueb" : "mes amis du web", mes liens) et le contenu du site donne un panorama de la culture saintongeaise.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné