Formations

Cameroun : à la découverte de la lexicologie en toile

le 22 septembre 2008

Indépendants - Ressources gratuites

L’enseignement supérieur camerounais a équipé, il y a peu, les enseignants d’un ordinateur, à des conditions que certains continuent de contester. Il n’en demeure pas moins que cet outil attise la recherche des professeurs et les conduit à initier leurs étudiants à la recherche scientifique par Internet. Cette recherche est elle-même favorisée par l’installation, dans chacune des six universités d’Etat, d’au moins un centre multimédia susceptible d’aider les chercheurs à trouver une information variée, riche, diversifiée et qui diffère ou qui se rapproche de celle que procure l’enseignant en cours.

Parmi les étudiants en Lettres, la lexicologie est une discipline fort difficile puisqu’il faut avoir au moins un petit dictionnaire pour effectuer des travaux. L’enseignant donne des devoirs à domicile et, comme à l’accoutumée, sans trop y croire, demande aux élèves de consulter le net pour une information plus complète.

La traînée de poudre qui suivra laisse pantois. Les élèves ont découvert le site de Jacqueline Picoche. La nouvelle fait le tour et tous les devoirs sont identiques, les questions posées par les prof. ont leurs réponse chez Picoche qui devient la coqueluche et qui, Dieu merci, existe vraiment. Il y a sa photo... Heureusement, le prof avait prévu tout cela. Il savait le contenu du site. Lui qu’on croyait surprendre agréablement par des réponses géniales.

Jacqueline Picoche est un site tout sobre, qui contient moins d’une dizaine de rubriques. Il faut au départ, compter la rubrique la plus consultée, qui porte sur l’ Enseignement du lexique et apprentissage d’un vocabulaire français usuel On y découvre, tout aussi simplement, la présentation de larges extraits du Dictionnaire du français usuel dont Picoche est co-auteure.

Viennent ensuite, très appréciées par les étudiants, les désormais indispensables Fiches pédagogiques qui renferment les exercices de lexicologie et des exercices à partir des textes littéraires.

Les surprises agréables ne s’arrêtent pas. Car, on peut consulter gratuitement quelques articles de fond portant notamment sur le fameux Dialogue autour de l’enseignement du vocabulaire, sur l’ outillage lexical et enfin sur l’ utilisation du DFU pour l’enseignement du vocabulaire

L’euphorie observée chez les Camerounais porte en elle les germes déjà dénoncées ailleurs. L’utilisation des sites éducatifs, la présentation des leçons toutes faites, la présence, sur le net, des informations scientifiques risquent de faire sombrer la recherche estudiantine ou de la confiner dans la paresse et dans la léthargie la plus totale.

L’expérience de l’enseignant en tant que guide et le renouvellement pédagogique peuvent refaire surface. Mais l’engouement des nos élèves interpelle également les enseignants, pour qu’ils remettent leurs cours à jours, pour qu’ils cherchent encore plus d’informations pour être encore un peu plus professeur, si l’on peut dire.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné