Formations

Carte mondiale d’alertes épidémiques

le 22 septembre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 03 février 2012

Indépendants - Ressources gratuites

Le Children’s Hospital de Boston et la division des sciences et technologies de la santé de l’Université de Harvard ont conjugué leurs efforts pour offrir aux voyageurs une carte mondiale des alertes épidémiques.

Le nombre de données recensées est impressionnant.

En arrivant sur le site, on découvre d’abord une carte du monde, sous l’aspect auquel nous a habitués Google Maps (qui est l’application cartographique utilisée). Des points de couleur sont piqués dans les pays et régions qui connaissent, lors de la dernière mise à jour, une alerte épidémique nationale ou locale. Le niveau d’activité de l’épidémie est traduit par une variation de couleur, de jaune pâle (activité faible) à rouge (activité élevée).

Le menu gauche de la page s’avère extrêmement intéressant : on peut y sélectionner les sources d’information, le type de maladie, le pays, et y lire les dernières alertes publiées sur différents sites.

Il est ainsi facile d’obtenir des informations très ciblées sur la région où l’on habite ou que l’on envisage de visiter. On apprendra par exemple qu’entre le 4 juin et le 3 juillet 2008 (période de notre visite), une épidémie de salmonellose sévit dans de nombreuses régions des Etats-Unis; que la grippe aviaire est considérée comme une épidémie nationale en France, avec un taux d’activité moyen; que le choléra représente un risque important au Pakistan mais qu’aucun risque épidémique n’est signalé en Mauritanie.

Les données sont accessibles en 5 langues : anglais, français, chinois, russe et espagnol. Les données sont mises à jour toutes les heures Difficile de faire plus précis !

Un outil extrêmement précieux pour tous les voyageurs et bien sûr, pour tous les professionnels de la santé.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné