Formations

Des salades pour tous les goûts

Un dossier Futura-Sciences sur les salades sauvages.

le 22 septembre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 08 juin 2012

Indépendants - Ressources gratuites

Si vous n’avez pas envie d’entendre des salades, passez votre chemin, car ici il ne sera question que de salades sauvages.

Foin des laitues, des scaroles et autres feuilles de chêne, revenons à la roquette, à la pimprenelle et à la doucette d’eau. La France en effet abrite plus de trente espèces de salades sauvages, principalement dans les régions méditerranéennes.

Ces salades sont consommées depuis l’antiquité romaine, sous forme de mesclun, c’est à dire de mélange : tout l’art consiste à associer les goûts (doux, amer, souffre) et les textures (rugueuse, lisse).

La salade se doit d’être assaisonnée. C’est d’ailleurs de là que lui vient son nom, puisqu’elle a initialement été consommée salée (« salada » en provençal).

Vous voici mis en appétit ? N’hésitez donc pas à consulter le dossier sur les salades sauvages, élaboré par Josiane Ubaud, ethnobotaniste, sur le site Futura Sciences. Ensuite, vous pourrez toujours enfiler vos chaussures de marche et partir récolter de quoi agrémenter votre repas du soir

Les salades sauvages, carte blanche à Josiane Ubaud

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné