Formations

Publié le 22 septembre 2008 Mis à jour le 04 février 2009

Les plantes médicinales font un retour en force. Apprendre à s’en servir grâce à Internet. -

Traditionnellement, les plantes tenaient aussi une large place dans nos pharmacopées, leur principal avantage étant leur accessiblité et leur faible coût.

Dans plusieurs pays d’Afrique, la médecine pratiquée est une médecine traditionnelle où les plantes tiennent toujours une large place.

Mais comment donc une médecine efficace, accessible et universelle en vient donc à quasi disparaître? En raison de la transmission des connaissances et de leur disponibilité. Former un bon herboriste est long; de plus, sa science est fortement liée à son terroir. Changez de lieu : les plantes et leurs usages sont autres... Face aux pilules et autres solutions modernes, la concurrence est dure.

N’empêche que les plantes continuent de pousser et que leurs effets sont souvent plus complexes, subtils et globaux que ceux des produits de synthèse. D’où leur intérêt persistant.

De plus, grâce à Internet, cette connaissance qui était si longue et difficile à acquérir est maintenant disponible, accessible et déclinée de plusieurs façons.

Voici donc quelques sites d’information et de formation sur les plantes.

Vive les plantes.


Mots-clés: Plantes Médecine Pays Afrique place Avantage Médecine traditionnelle Accessiblité Pharmacopées Coût. Place.

Voir plus de formations de cette institution

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !