Formations

Manuale Typographicum - Manuel de typographie

le 08 septembre 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 20 novembre 2008

Indépendants - Ressources gratuites

Pour apprendre le B-A-BA de la typographie, ne serait-ce que pour comprendre les significations et caractéristiques des noms des polices de caractères et les applications pour lesquelles elles ont été conçues.

-

«L’art de manier les caractères commence par le dessin de caractères, s’étend à leur combinaison en mots et en phrases pour aboutir à la mise en page de documents.

Le choix du caractère influe sur l’interprétation du texte. Il exprime clairement une ambiance et implique de la part du typographe une bonne connaissance de la “sémantique” des lettres afin de les utiliser à bon escient.»

Le tableau suivant, illustre la qualité des informations que vous trouverez sur le site de Planète typographie et dans son manuel de typographie Manuale Typographicum:

  • Caractère Romain
    Propre à l’expression d’un certain classicisme, d’un traditionnalisme. Convient très bien aux sujets littéraires, artistiques ou religieux. Idéal pour un livre ou même un journal.

  • Caractère Sans Serif
    Convient à l’expression de l’actualité, au langage scientifique et technique. Évoque la force, l’objectivité mais également la froideur. Délicat à employer pour les longs textes car trop monotone.

  • Caractère Gras
    Symbole de force, de pouvoir, d’énergie mais aussi de lourdeur. Utilisé en général pour les titres.

  • Caractère Maigre
    Symbole de faiblesse, de douceur et d’élégance.

  • Majuscule Italique
    Symbole de dynamisme et de déséquilibre.

  • Minuscule Italique
    Symbole de mouvement, d’instabilité voire de préciosité. Il traduit une relation plus intime avec le lecteur de fait de sa proximité avec l’écriture manuscrite. Pour une citation.

  • Caractère Majuscule
    Synonyme de de puissance, de sécurité, d’ordre établi. La capitale donne de la majesté à un texte. S’utilise donc pour les titres, les en-têtes, les annonces.

  • Caractère Minuscule
    Sa facilité de lecture dûe à ses proportions harmonieuses et dans le cas des romains de l’empattement qui guident l’?il fait que les  minuscules s’appliquent à toute sorte de longs textes.

  • GothiqueEvoque le Moyen-Âge, la religion, la solennité.
    Caractère historiquement connoté par excellence, le gothique s’utilise peu si ce n’est pour les diplômes et autres certificats.

  • Scripturale
    Évoque la féminité, l’élégance. Comme l’italique elle est proche de l’écriture manuscrite. Utilisable pour les citations.


Bref, quiconque désire se lancer dans le domaine de l’édition devrait au moins apprendre le B-A-BA de la typographie, ne serait-ce que pour comprendre les caractéristiques des noms des polices de caractères qu’il utilise et les applications pour lesquelles elles ont été conçues.

À l’index du Manuale Typographicum

  • Anatomie
  • Classification
    • Elzevirs
    • Didots
    • Egyptiennes
    • Antiques
    • Humanes
    • Garaldes
    • Réales
    • Didones
    • Mécanes
    • Incises
    • Scriptes
    • Manuaires
    • Fractures
    • Onciales
    • Caractères fantaisie et techniques
    • Dingbats
  • Histoire
  • Conseils
    • Unité de style
    • Choix du caractère principal
    • Titrage
    • Emphase
    • Combinaison des polices de caractères
    • Le corps du caractère
    • Petites capitales

Manuale Typographicum, en français.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur