Formations

L’ordinateur, objet du siècle

le 24 novembre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 26 juin 2011

Indépendants - Ressources gratuites

L’ordinateur est bien « l’objet du siècle », dans la mesure où plus aucun domaine de l’activité humaine ne lui échappe, ou ne lui échappera dans un avenir proche. Mais trop peu d’entre nous connaissent son histoire et ses principes de fonctionnement. Voici un article, publié sur le site de culture scientifique "Interstices", qui nous permettra de réparer cette insuffisance.

L’auteur de l’article intitulé « L’ordinateur, objet du siècle » est François Rechenmann, chercheur à l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique). Son article permet de découvrir l’histoire de l’ordinateur, ses principes de fonctionnement, et la manière dont son association avec d’autres domaines techniques et scientifiques le rend aujourd’hui incontournable.

Rechenmann parcourt d’abord le chemin qui a mené des premiers outils de calcul (les petits cailloux appelés calculi à l’époque romaine) à l’ordinateur. Il nous présente l’un des plus anciens d’entre eux, né en 1946 ; il s’appelait Eniac, pesait 27 tonnes et effectuait 5000 opérations à la seconde. Aujourd’hui, « la performance des ordinateurs les plus rapides s’exprime en petaflops, soit (…) un million de milliards d’opérations par seconde ».

L’auteur décrit ensuite les fondements de la programmation informatique : le codage binaire des nombres (avec des suites de 0 et de 1) d’une part, et la construction d’algorithmes d’autre part, qui autorisent l’écriture et l’enchaînement de séquences de calcul que l’ordinateur va effectuer automatiquement.

Rechenmann évoque la puissance toujours plus grande des composantes essentielles de l’ordinateur : mémoire et microprocesseur. Il traite ensuite de l’alliance de la science informatique avec celle des télécommunications, qui a permis la naissance du réseau Internet, et donc la transmission à distance des données. Il termine enfin par la description d’une nouvelle branche de la science informatique, la cryptographie, qui sécurise nos données.

Cet article a initialement été publié dans la revue DocSciences, éditée par le CRDP de l’Académie de Versailles. Il est enrichi d’une bibliographie et, dans sa version numérique, d’une description des termes scientifiques qui apparaissent dans des fenêtres distinctes du corps de l’article.


 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné