Formations

Des spécialistes des microbes et des virus racontent : grippe aviaire, porcine, espagnole, abattage des animaux... Une sensibilité fondée.

le 28 avril 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 29 avril 2009

Indépendants - Ressources gratuites

Canal académie nous propose cinq émissions sur un sujet récurrent d’actualité, celui des épidémies.

Sans avoir besoin de reculer jusqu’au Moyen-Âge ou à la colonisation des Amériques, où plus de 80 % des Indiens furent décimés, non au combat, mais par des microbes, Canal Académie propose cinq émissions fort intéressantes sur le monde des microbes.

  • La maîtrise des maladies infectieuses

    Gérard Orth et Philippe Sansonetti de l'Académie des sciences s'intéressaient déjà en 2006 aux risques d'une possible mutation du virus de la grippe aviaire vers l'homme, où l'animal intermédiaire était le porc.
  • Faut -il abattre des animaux par « principe de précaution » ?

    Anne-Marie Brisebarre, anthropologue membre du laboratoire d'anthropologie sociale au Collège de France, et Barbara Dufour, Enseignant- chercheur au service des maladies contagieuses, à l'école vétérinaire d'Alfort

    SRAS, grippe aviaire, maladie de la langue bleue...  Régulièrement, les élevages sont touchés par des virus potentiellement transmissibles à l’homme et des cheptels entiers sont abattus.
    Eléments de réflexion :

    • La vaccination de ses animaux peut-elle être une alternative ?

    • Ses bêtes doivent-elles êtres considérées comme des êtres sensibles ou des purs produits de consommation ?
  • Des microbes et des hommes…

    Chikungunya, paludisme, tuberculose... Depuis les années 1970, on note un retour des maladies infectieuses sur le devant de la scène.

    Les micro-organismes résistent davantage aux traitements, les vecteurs se jouent des insecticides et de plus en plus fréquemment émergent des maladies que nous ne connaissions pas jusqu’alors. 

    Explications avec Maxime Schwartz, biologiste moléculaire, directeur général honoraire de l’Institut Pasteur.
  • Histoire de la grippe espagnole, avec Charles Pilet, de l’Académie des sciences et Paul Léonphonte

    La grippe espagnole fit 30 millions de morts en Europe et tua plus de 400 000 personnes en France, peu avant les années 20 et notamment pendant la Grande Guerre. Retour sur cette hécatombe tragique que les virologues redoutent de nouveau avec le H5N1, appelé aussi "grippe aviaire".

    Paul Léonphonte, ancien chef de service de pneumologie à l'hôpital Larrey, membre correspondant de l'Académie nationale de médecine et Charles Pilet, vétérinaire, membre de l'Académie des sciences nous livrent leurs explications dans une communication commune qui se déroulait lors de la journée du livre à l’Académie nationale de médecine en septembre 2008.
  • La grippe aviaire : avons-nous raison de nous inquiéter ?  avec Charles Pilet

    Grippe aviaire, peste aviaire, grippe du poulet ou encore H5N1, tous ces termes signifient la même chose et suscitent une inquiétude de plus en plus vive de la part de la population. Charles Pilet, vétérinaire et membre de l’Académie des sciences fait le point sur la situation... en 2006 !

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné