Formations

Devenir un bon modérateur, pour améliorer la communication en ligne entre apprenants

La communication en ligne et l’apprentissage scolaire.

le 29 avril 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 19 juin 2014

Sociétés

Pas de bonne communication en ligne sans modération... Surtout en contexte d'apprentissage.

Educa.ch, le serveur suisse de l’éducation, propose un dossier en ligne intitulé « Comment la communication en ligne peut-elle favoriser l’apprentissage scolaire ? » 

Dans ce dossier, on remarquera une section très bien faite consacrée à la fonction de modération des forums et chats : « Quel est le rôle des modératrices / modérateurs et des coaches en ligne ?»

Les auteurs du dossier partent du principe que les modérateurs seront ici les enseignants eux-mêmes. Ils commencent par donner quelques précisions sur ce changement de rôle : en tant que modérateur, il s’agit moins de diffuser les savoirs et de préparer des instructions sur le travail à accomplir par les élèves, que d’accompagner ces derniers dans leur communication et vers la production collective attendue.

Les auteurs pointent quatre dimensions dans cet accompagnement :

Rôle social, stimulation de la motivation : démarrer la discussion, donner l’exemple en produisant des messages sur le ton voulu, réagir aux messages qui restent longtemps sans réponse, manifester son approbation devant les messages productifs…

Rôle d’expert de contenu : si le modérateur est aussi l’enseignant, il ne doit pas pour autant fournir lui-même les éléments de contenus qu’il demande précisément aux apprenants de chercher ou de construire… Il doit plutôt encourager la recherche, fournir des sources de contenu, poser des questions plutôt que donner les réponses, créer des liens entre les messages postés, effectuer une synthèse en fin de travail.

Rôle organisationnel : donner précisément les règles du jeu et préciser quel est le produit attendu, réagir rapidement en cas de problèmes (effacer les messages mal placés, relancer la motivation, relancer par une question quand les apprenants semblent bloqués, réagir en cas de conflits…).

Rôle technique : sans être nécessairement un expert en technique, le modérateur doit pourtant être capable de donner des indications aux apprenants s’ils se plaignent du mauvais fonctionnement de l’outil. Il doit aussi les renvoyer vers des sources fiables d’information, et s’informer lui-même, notamment sur les forums spécialisés qu’il trouvera sur Internet.

Le dossier tout entier s’avère très pratique, utilisable par des non-spécialistes de la communication en ligne. Il constitue une véritable incitation à intensifier l’usage des outils de communication en ligne, y compris avec des classes traditionnelles en présence, pour développer les pratiques de travail collaboratif.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur