Formations

Sur les traces de l'homme en Aquitaine

Un site pour s'initier à l'archéologie préhistorique et découvrir la vie de nos lointains ancêtres

le 05 mars 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 15 juillet 2012

Sociétés

L'établissement Cap Sciences de Bordeaux (France) propose un site dédié au mode de vie des hommes du Paléolithique supérieur (- 35000 à - 9000 ans) dans la région Aquitaine. Ce site, intitulé Sur les traces de l'homme en Aquitaine, s'adresse aux jeunes à partir de 8 ans environ.

Le site nous conduit sur un chantier de fouilles. Le chantier est organisé en 6 espaces :

  • Art mobilier 
  • Outillage 
  • Feu et alimentation 
  • Chasse et cueillette 
  • Sépultures 
  • Tente de l'archéologue

 

En cliquant sur l'un de ces espaces, nous avons accès à différents objets. L'espace "outils" par exemple présente la pointe de flèche, le biface, le galet, le racloir, etc. Chaque objet est décrit dans un court texte. 

La tente de l'archéologue renferme de nombreuses ressources qui témoignent de l'état des connaissances sur cette période. On peut y télécharger des textes, des sons, des images. Un glossaire permet de se familiariser avec les termes employés par les scientifiques pour décrire les objets et les époques. On y trouve également trois jeux. L'un permet d'exercer son habileté à la chasse, avec les armes de l'époque; dans le deuxième, nous pouvons dessiner ou graver une paroi rocheuse. Un quiz enfin nous montrera si l'on a bien retenu les informations présentées sur le site. 

Le site permet également, grâce à un menu situé au bas du chantier, d'accéder directement aux différents espaces. En complément, on a également accès à une frise chronologique de la préhistoire, au carnet de l'archéologue, au glossaire et à un descriptif des métiers liés à l'étude de la préhistoire, ainsi qu'à un espace de collecte / téléchargement des ressources mises à disposition sur le site.

Ce site constitue une bonne initiation à la préhistoire, une période qui fascine les plus jeunes. Ils y apprendront notamment que nos lointains ancêtres ne pouvaient pas rencontrer de dinosaures, mais avaient déjà une vie bien occupée, dont les traces sont parvenues jusqu'à nous.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné