Contrecarré : le jeu de manifestation étudiante | Thot Cursus

Formations

Contrecarré : le jeu de manifestation étudiante

À vous de décourager les manifestants qui ont pris la rue pour s'opposer à la hausse des frais de scolarité !

le 01 mai 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 22 décembre 2013

Indépendants - Ressources gratuites

Au Québec s'est déroulée une grève étudiante qui a duré de février à septembre 2012 et qui fut la plus longue de l'histoire de ce pays.

Au coeur du conflit : la hausse des frais de scolarité à l’université : 1625 $ par année ou 75 % d’augmentation, dépendant de quel coté on se place.

Les arguments gouvernementaux concernent un supposé sous-financement des universités et que les frais d’études au Québec sont les plus bas en Amérique, donc qu’il faut réduire l’écart. 

Pourtant il s’agit d’un curieux calcul : avec un financement public important, tout le monde paie pour l’éducation et l’accès à l’éducation est élargi à tous. Avec un financement moindre, seuls les contribuables qui ont de enfants paient plus et l’accès à l’éducation universitaire est limité aux mieux nantis et aux plus motivés, dans des conditions d’études dégradées.  Ce qui va contre la politique nataliste, le développement des qualifications professionnelles et accroît les inégalités sociales à court et à long terme.  Aucun argent n’apparaîtra, seuls le nombre des payeurs diminuera.

Au bout du compte, ce sont deux philosophies qui s’affrontent : l’une du «consommateur-payeur» individualiste et l’autre du bien commun et du partage de la richesse.

Mais les arguments n’ont rien à voir avec l’entêtement du gouvernement. Avec la machine médiatique bien huilée et des sondages qui démontrent son efficacité, on ne voit aucune raison pour faire des concessions ou même discuter quoi que ce soit.

Contre propagande étudiante

 
Pour stimuler un peu les troupes, des étudiants ont produit le jeu «Contrecarré».

Contrecarré est un jeu de type "Tower Defense" qui tente de faire comprendre les moyens dont disposent les pouvoirs en place pour contrer le mouvement de la grève étudiante qui déferle sur le Québec ce printemps 2012. À vous de décourager les manifestants qui ont pris la rue pour s'opposer à la hausse des frais de scolarité !

Pourrez-vous contrer cet élan démocratique historique ?

Vos armes sont :

  • Policier avec bombes lacrymogènes
  • Média poubelle
  • Propagande
  • Policier avec matraque
  • Politiciens sophistes, démagogues et stratèges

 

Chaque étudiant découragé vous rapporte 1625$, moins les frais évidemment.

Même si le jeu est minimal en termes d’interactions, on est quand même impressionné par le résultat car le délai de réalisation se calcule en jours. Ces étudiants ont visiblement reçu une bonne formation. L’école de la manifestation est un stage intensif en politique pratique et organisationnelle.

Le site comporte le jeu, des vidéos, un manifeste et un questionnaire pour en mesurer l’intéret du jeu.  Pourtant très apprécié, le jeu ne change cependant pas grand chose aux perceptions; seuls 16 % lui trouvent une qualité à ce niveau. On imagine très bien que le jeu ne soit joué que par les convertis.

«D’abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, ensuite ils vous combattent et enfin vous gagnez - Ghandi»

Jouer à Contrecarré

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur