Formations

Neuroéthique, ou doit-on craindre les nouveaux pouvoirs des neurosciences sur le cerveau de l'homme ?

L'Université de Poitiers présente une conférence consacrée à ces techniques récentes permettant "de lire le cerveau".

le 30 avril 2014

Université de Poitiers

15, rue de l’Hôtel Dieu
TSA 71117
86073 POITIERS Cedex 9
FRANCE

Tél: (33)  (0)5 49 45 30 00
Fax: (33) (0)5 49 45 30 5014

Parmi les dispositions nouvelles prévues par la Loi révisée relative à la bioéthique votée en juin 2011 en France, un nouvel intitulé est apparu : Neurosciences et imagerie cérébrale. Pourquoi cette irruption des neurosciences et de l'imagerie du cerveau dans le champ de la législation relative à la bioéthique ?

Peut-on vraiment détecter par exemple le mensonge et est-il acceptable sur le plan judiciaire d'utiliser de telles techniques pour confondre des meurtriers ? Peut-on utiliser des médicaments psychotropes pour améliorer les performances des êtres humains : doper leur énergie, supprimer toute anxiété, accroître la mémoire, réduire les besoins de sommeil ? Peut-on imaginer grâce à des neuroprothèses modifier les décisions et les comportements des êtres humains ?

Intervenant(s) de la vidéo

  • Roger Gil, Professeur émérite de neurologie à l'Université de Poitiers et Responsable de l'Espace éthique du CHU de Poitiers

 

Crédit photo : Triff / Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné