Formations

Avec humour, combattre les préjugés sur le genre

"Fille ou garçon, tu peux..." Découvrez la suite dans cette série d'images drôles à utiliser avec vos élèves

le 27 octobre 2014

Indépendants - Ressources gratuites

Si les préjugés basés sur le genre ont la peau si dure, c’est peut-être parce que le problème n’est pas toujours traité à la base, dès le plus jeune âge. Si l’enfance apparait comme le moment propice pour inculquer les bonnes valeurs aux tout-petits, quoi de plus normal que de saisir ce moment pour leur inculquer les valeurs d’égalité entre les sexes. Mais comment s’y prendre ? Par l’humour, évidemment.

C’est du moins la démarche que semble avoir préféré l’illustratrice canadienne Élise Gravel. Dans son livre numérique intitulé Tu Peux, elle aborde avec beaucoup d’humour, les préjugés sur le genre et les rôles sociaux attribués à chaque sexe à travers une série d’images rigolotes proposant une liste d’activités que nous pouvons tous faire, une série d’état d’âme que nous pouvons tous connaitre, peu importe notre sexe.

Une série d’images qui permettront à vos élèves de réaliser et d’intégrer de manière durable que fille ou garçon, ils peuvent bien être créatifs, drôles, sensibles, peureux, prendre soin des autres, participer aux tâches ménagères et bien d’autres choses. Que leur sexe n’est ni un handicap ni un facteur particulièrement favorable à la pratique de certaines activités.

Le livre est disponible en téléchargement gratuit au format pdf. Vous pourrez donc l’imprimer pour l’utiliser dans vos salles de classes. Vous pourrez d'ailleurs peut-être inviter vos élèves à créer leurs propres dessins sur ce même modèle. Des dessins représentant des activités unisexes dans leur milieu de vie.

Une belle manière d’aider les uns à surmonter leurs complexes et pour les autres, de briser les préjugés qu’ils auraient sur l’autre sexe. En parcourant ce livre, certaines jeunes filles prendront ainsi conscience, si besoin l’est encore, qu’elles ne sont pas des êtres inférieurs tandis que ceux des garçons peut-être déjà convaincus à tort de leur supériorité, auront plus d’égards dans leur manière d’aborder leurs semblables du sexe opposé.

Des images à consommer sans modération.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné