Formations

Activité physique : l'envers du décor

Le virus de l'exercice passé au crible fin dans une analyse publiée sur le site de l'Université Laval.

le 25 février 2015

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

Difficile de sortir de chez soi sans se heurter à un coureur cramoisi, moulé dans des vêtements issus des dernières découvertes technologiques antisueur ou antifroid. Impossible d’ouvrir sa page Facebook sans tomber sur les photos de participants d’une quelconque course, bien décidés à partager leurs exploits avec la planète entière. Et improbable de déambuler dans la ville sans croiser le regard d’un adepte de l’elliptique derrière la baie largement vitrée d’un gymnase bien situé.

Quel virus de l’exercice physique a donc atteint nos contemporains? S’agit-il d’un mouvement de fond contre la sédentarité ? Les spécialistes du domaine ont leur petite idée là-dessus. Tout en reconnaissant les incontestables bienfaits de l’activité physique, ils montrent que les sportifs n’échappent pas aux diktats de notre société, notamment la mode, l’appartenance à une classe sociale et les stéréotypes sexuels. Au passage, peut-être oublie-t-on qu’être actif et en santé n’est pas réservé aux adeptes de l’effort extrême…

 

LIRE L'ARTICLE



Crédit photo : Warren Goldswain / Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné