Formations

Des projets pour s'approprier la rue

Un enseignant de l'Université Laval

le 06 juillet 2015

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

L’émergence de plusieurs manifestations citoyennes ou de projets d’art public urbain m’avait inspiré ce billet sur ce sujet l’été dernier à Martin Dubois, chargé de cours à l’École d’architecture, à l'Université Laval. Pensons, entre autres, au stationnement pour piétons de la 3e Avenue à Limoilou, aux cabanes à bouquins dans les escaliers reliant la haute et la basse-ville ou aux œuvres éphémères des passages insolites dans le Vieux-Port. De nouveaux projets aussi inspirants prennent actuellement d’assaut plusieurs espaces publics et m’incitent à récidiver sur ce thème, tellement ils apportent un vent de fraîcheur dans la ville.

Cet engouement pour l’appropriation des espaces urbains est un phénomène international qu’on peut voir aussi à Montréal, à New York et à Berlin. Faisant une belle place aux créateurs locaux, ces projets permettent une mise en valeur des endroits  sous-exploités, souvent dédiés exclusivement à la voiture, pour en faire des lieux événementiels, le temps d’un été… en souhaitant que la démonstration du potentiel de ces lieux donne naissance à des aménagements permanents accessibles au plus grand nombre.

 

Lire l'article 

 

Crédit photo : ©Martin Dubois

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné