Formations

Un jeu concours européen sur l'identité numérique

Une idée intéressante qui souffre, entre autres, de problèmes de contenu

le 29 mai 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 31 mai 2016

Sociétés

Ils ont beau être nés avec l’existence d’Internet, les adolescents ne sont pas toujours conscients de l’impact de leurs décisions et attitudes sur les réseaux sociaux. Il faut donc leur apprendre les droits et devoirs dans l’espace virtuel.

Voilà pourquoi un jeu-concours a été mis en ligne par Google et la FAD (Foundation against drugs) espagnole pour les jeunes garçons et filles de 13 à 16 ans vivant en Europe. En effet, entre le 1er avril et le 1er juillet 2016, ceux-ci peuvent participer quotidiennement à Connected — The Game.

Une expérience quotidienne...

Le site, offert dans cinq langues (français, anglais, espagnol, allemand et italien), propose donc de remplir quatre missions pour aider un robot à devenir humain. En les effectuant le plus rapidement possible et avec le moins d’erreurs, les joueurs obtiennent un pointage cumulé qui leur permettra de remporter un prix de haute technologie lors du tirage le 1er septembre 2016. Ainsi, le jeu couvre 4 sujets :

  • La confidentialité et la sécurité en ligne
  • Les relations sociales
  • La propriété intellectuelle sur Internet
  • Les usages appropriés d’Internet
     

Ils ne pourront jouer qu’une fois par jour aux différents sujets. Pour obtenir le plus de points possible, il leur faudra répondre à différentes questions posées par le jeu.

... ne se révélant que de simples questionnaires

Et voilà le grand problème de Connected. Sous un menu et thème qui semble ludiques, le jeu n’y est pas extrêmement présent. Il s’agit surtout de bien répondre aux questions, de retenir les réponses et de les répéter le lendemain. Car, voilà, la banque de questions est restreinte et, par exemple, les jeux bonus (qui n’est qu’un court questionnaire supplémentaire) ont toujours les mêmes questions et réponses. Seuls ceux sur la confidentialité et le jeu sur les relations sociales possèdent des questions un peu plus variées.

D’ailleurs, ce dernier est ce qui se rapproche le plus d’un jeu. Et encore, il ne s’agit que d’un vrai ou faux dans lequel il faut noter si les comportements de différents camarades sont conformes à la nétiquette. Le jeu sur les usages appropriés d’Internet semblait intéressant avec l’idée de faire de véritables recherches sur Internet pour répondre à des questions sur des pays européens. Mais encore là, il n’y a que quatre lieux possibles et les questions portent toujours sur les mêmes sujets (longueur de trajet, plat typique, lieu touristique incontournable, etc.).

Connected souffre donc de deux défauts.

Le premier est le contenu famélique autant en matière de questions que des informations supplémentaires à offrir aux joueurs qui doivent se contenter de quelques vidéos.

Le deuxième étant qu’encore une fois, pour bien des organismes, il suffit d’accoler le mot jeu à des questionnaires pour en faire une expérience ludique. Ce qui est faux. Certes, le système de pointage et le classement ajoutent à la compétition, mais au bout du compte, les ados n’y participeront que pour tenter de gagner une machine technologique. Auront-ils retenu les leçons des « jeux » sur l'identité numérique et l'usage d'Internet ? Rien n’est moins sûr.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné