Formations

Le travail aux racines du documentaire italien : fascisme et néoréalisme

Une conférence sur l'usage du documentaire et du cinéma pour exprimer le réel ou la propagande.

le 18 janvier 2017

Université de Poitiers

15, rue de l’Hôtel Dieu
TSA 71117
86073 POITIERS Cedex 9
FRANCE

Tél: (33)  (0)5 49 45 30 00
Fax: (33) (0)5 49 45 30 5014

Pendant le fascisme, le documentaire est asservi aux exigences de la propagande. Pourtant, des exceptions révèlent un cinéma formaliste mais affamé de réel. Un paradoxe qui conduit les meilleurs auteurs à s'intéresser au monde du travail afin de documenter les lieux et les hommes oubliés de la rhétorique du régime et à abandonner l'emphase habituelle des commentaires. L'élégance des images s'accommode d'un certain intérêt pour les réalités marginales qui trouvera une poétique singulière dans le néoréalisme du début des années quarante.

Avec Federico Rossin, Historien du cinéma et programmateur indépendant

Durée : 1h59min

 

Crédit photo : Pixabay

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur