Formations

Ce village italien mourrait... jusqu'à l'arrivée de réfugiés

L'histoire d'une rencontre entre un village déserté et des migrants en quête d'une meilleure vie.

le 18 janvier 2017

Sociétés

Certains villages centenaires en Italie étaient en train de se transformer en villes fantômatiques. Des réfugiés fuyaient les conflits dans leurs pays et cherchaient de nouveaux toits. Les besoins des uns font le bonheur des autres à Camini, une ville du 12e siècle où la population est descendue jusqu'à 280 personnes - moins du quart de ce qu'elle fut auparavant. Dans l'espoir de redonner un souffle de vie dans ses quartiers désertiques, Camini a accueilli 80 réfugiés et migrants venant d'Afrique ou du Moyent-Orien. 

Durée : 7min12

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné