Formations

De la charpente romane à la charpente gothique dans le bassin parisien

Une étude pour mieux comprendre le passage de la charpente romane à la charpente gothique.

le 29 novembre 2017 | Dernière mise à jour de l'article le 28 février 2018

Espace Mendès France

Centre de culture scientifique, technique et industrielle en Nouvelle-Aquitaine
Maison des sciences et des techniques
1, place de la Cathédrale, BP 80964
86038 Poitiers cedex
France

Tél.: 05 49 50 33 08 - Fax: 05 49 41 38 53

Cette intervention se consacre à l’étude des charpentes d’édifices romans et gothiques de Haute et Basse-Normandie, mais aussi de Picardie et de l’Ile-de-France notamment celles des cathédrales de Rouen, Bayeux et Lisieux, des grandes églises abbatiales de Fécamp, de Saint-Georges-de-Boscherville mais aussi de nombreuses autres églises, de manoirs, de granges et de bâtiments abbatiaux des XIe – XIIIe siècles.

On traitera de l’évolution générale de ces charpentes dans le contexte du passage de l’architecture romane à l’architecture gothique, du XIe au XIIIe siècle. Cette évolution est abordée à travers la modification des structures, des assemblages, du mode de répartition des charges mais aussi à travers la question du matériau (essences, choix des périodes d’abattage, techniques de taille…), et du mode de sélection des arbres en forêts.

On tentera surtout de mieux comprendre le passage de la charpente romane à la charpente gothique à travers l’étude archéologique des nombreuses charpentes conservées des XIe – XIIIe siècles.

Conférence de Frédéric Epaud, chargé de recherches CNRS, laboratoire archéologie et territoires, CNRS et université de Tours.

ÉCOUTER LE PODCAST

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné