Formations

Quand jeunes cerveaux et musique font la paire

Les comptines et les chansons font bien plus qu'amuser ou bercer les enfants.

le 05 décembre 2018

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

Snifoti a le nez
Plus long que ses pieds
Pendant qu’il mouche ses narines
Il tarlouche ses babines.

La comptine ludique Snifoti le tapir est bien plus qu’une suite de mots, certains inventés, qui riment sur fond rythmique. Chaque terme de cette ritournelle extraite du livre DC Des comptines pour apprendre a été minutieusement pensé par son concepteur, le professeur à la Faculté de musique Jonathan Bolduc, en collaboration avec un collègue orthophoniste. Le but: stimuler et développer le langage des tout-petits.

Car on sait maintenant, grâce à la science, que l’attention, l’imagination, la mémoire, la motricité et même les habiletés langagières sont stimulées par la musique! «En favorisant le développement de ces capacités, la musique ne soutient rien de moins que la réussite scolaire», signale Jonathan Bolduc.

 

Voir la ressource

Crédit photo : Pixabay

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné