Formations

Égalité des sexes en enseignement scientifique : du travail à faire

La stratégie d'une faculté de biologie et de médecine pour faire plus de place aux femmes professeures

le 11 mars 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 12 mars 2019

Université de Lausanne - UNIL

Unicentre
CH-1015 Lausanne
Suisse

Tél. +41 21 692 11 11
Fax  +41 21 692 26 15

Après avoir été longtemps les chasses gardées des hommes, les facultés scientifiques accueillent de plus en plus de femmes qui étudient les sciences. Une très bonne nouvelle qui, par contre, vient avec une mauvaise. Le personnel enseignant de ces mêmes facultés reste très majoritairement masculin. Par exemple, à l’université de Lausanne, elles sont plus de 55 % en biologie et 65 % en médecine. Toutefois, les professeures ne représentent que 20 % de tous ceux qui enseignent dans l’établissement.

Une réalité que l’UNIL cherche à renverser en visant une parité dans le corps professoral prochainement. Ainsi, la faculté de biologie et de médecine a décidé de mettre un plan appelé AGIR +. Elle a même créé une série de vidéos, amorcée la Journée internationale de la femme, pour expliquer les éléments qui causent cette inégalité et comment cela sera amélioré avec ce projet.

Durée : 2min05

 

 

Illustration : Pixabay

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné