Formations

La place des itinérants dans les centres-ville

Une question épineuse qui doit être traitée avec humanité plutôt que répression

le 15 avril 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 16 avril 2019

UQAM - Université du Québec à Montréal

405, rue Sainte-Catherine Est
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal (Québec)
Canada
H2L 2C4

Tél.: 514 987 3000

Les centres-ville, cœurs des métropoles, sont des milieux de choix pour l’industrie touristique et le développement économique des villes. Or, dans ces quartiers frénétiques figurent des présences que tous essaient d’ignorer. Les sans-abris sont, en effet, souvent mal vus par les commerçants et les personnes fréquentant les centres-ville. Ces gens retirés de la société se veulent le visage non accepté de la pauvreté.

Des experts venant de Bruxelles et de Montréal ont discuté de différentes questions de la revitalisation des centres-ville. La criminalisation actuelle des itinérants n’est pas vue comme constructive, pensée comme du profilage racial. Le travail de réintégration et d’accompagnement de ces personnes apporterait davantage à la collectivité.

Pour lire la suite

 

Illustration : Ev sur Unsplash 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné