Formations

La question éthique de la médecine génomique

Comment s'assurer que les données génétiques soient utilisées à bon escient?

le 23 avril 2019

Sociétés

La médecine a progressé à grande vitesse au cours du 20e siècle et en ce début de 21e. La génétique y est pour beaucoup puisqu’elle a permis de donner accès, si on veut, à notre plan biologique. Or, malgré ces avancées, le traitement de la maladie est plutôt générique. Chaque personne ayant un mal similaire aura droit sensiblement à la même cure.

Or, la médecine génomique désire analyser les patrimoines génétiques de chaque patient et, grâce à des algorithmes, proposer un remède réellement efficace. Une percée qui pourrait augmenter encore davantage les taux de guérison mais qui soulève de réelles questions éthiques. Comment s’assurer de la sécurité de ces données et de leur application? Sans compter ces intelligences artificielles dans le lot… D’ailleurs, voici une discussion intéressante pour amorcer le débat.

Durée : 12min14

 

Illustration : yumikrum anima via photopin (license) 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné