Formations

Pour prévenir le cancer, rien de mieux que des fruits et légumes

Pourquoi le message ne passe pas auprès du grand public?

le 13 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 14 mai 2019

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

Le cancer est probablement la maladie qui mobilise le milieu médical. Certaines de ses formes causent de moins en moins de problèmes. Néanmoins, cela reste un risque important pour la santé humaine. Des experts, particulièrement en alimentation, ont noté grâce à de nombreuses études que la consommation en grande quantité de fruits et de légumes et la diminution de celle de viande rouge ou transformée permettent de diminuer les chances de développer des tumeurs cancéreuses.

Pourtant, le message ne semble pas passer auprès des gens. En fait, les médias cherchent en général le sensationnel et simplifient des questions complexes. De leur côté, sur les réseaux sociaux, sur quelques ressources intéressantes, une grande partie de l’information partagée est composée de faussetés. D’où la confusion de la population qui ne sait plus qui croire et écouter.

Pour en savoir plus

 

Illustration : toptenalternatives abundance-agriculture-bananas-264537 via photopin (license)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné