Formations

Quand le cerveau n'arrive plus à écouter l'intestin

La disparition, chez certaines personnes, de l'enzyme de la satiété

le 13 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 14 mai 2019

Université catholique de Louvain

Université catholique de Louvain
1, Place de l'Université
B-1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Le corps est une machine bien huilée. De multiples mécanismes s’assurent de la viabilité et de la sécurité de celui-ci. Il arrive toutefois qu’un des rouages ait un dysfonctionnement. À ce moment, cela peut entraîner des problèmes de santé. Par exemple, quand nous ingérons de la nourriture grasse, une enzyme est produite par l’intestin afin d’avertir le cerveau qu’il a atteint la satiété.

Or, chez les personnes en surpoids ou obèse, cette enzyme disparaît presque totalement. L’encéphale ne reçoit donc plus le signal qu’il est temps d’arrêter de manger et continue d’absorber des calories. Ainsi, ce dysfonctionnement mène généralement à une prise de poids des sujets. Cette découverte physiologique pourrait être un facteur important dans la mise en place de traitements pour les gens obèses.

Pour en savoir plus

 

Illustration : Foter.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné