Formations

Standardiser les mesures de la banquise

Une stratégie pour que tous les scientifiques travaillent avec des données similaires

le 27 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 28 mai 2019

Université catholique de Louvain

Université catholique de Louvain
1, Place de l'Université
B-1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Les changements climatiques ont des impacts majeurs sur toute la planète. Or, les réactions du territoire Arctique au réchauffement sont fort importantes puisqu’elles font office du canari dans la mine. La modélisation de ce qui se passera avec le cercle polaire si l’atmosphère continue de se réchauffer offre des indices sur les scénarios possibles.

Or, le problème est que les scientifiques ont de la difficulté à analyser précisément la baisse de la banquise. Parce que si les images satellitaires donnent une idée, elles peuvent être parasitées par différents phénomènes comme les perturbations atmosphériques, la neige sur les glaces, etc. Alors, des scientifiques travaillent à standardiser les mesures afin qu’ils aient une base commune sur laquelle établir leurs modèles.

Pour lire la suite 

 

Illustration : Hilde Swets de Pixabay

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné