Formations

Comprendre le système nerveux grâce au poisson-zèbre

Un travail de modélisation pour en savoir plus les pathologies locomotrices et nerveuses de l'homme

le 03 juin 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 04 juin 2019

Institut national de recherche en informatique et en automatique - Inria

Domaine de Voluceau
Rocquencourt - B.P. 105
78153 Le Chesnay
France

Tél.: 33 (0)1 39 63 55 11

De l’extérieur, personne ne peut remarquer de ressemblances entre un être humain et un poisson-zèbre. La créature aquatique aux écailles grises et noires n’a rien à voir avec nous. Pourtant, les biologistes savent qu’il s’agit d’un cousin proche, un ancêtre commun nous ayant fourni un cerveau, une moelle et des synapses similaires. Ainsi, étudier cette espèce de poisson pourrait être bénéfique pour comprendre des pathologies affectant le système nerveux.

Une mathématicienne et un biologiste ont travaillé à la modélisation 3D d’une larve de poisson-zèbre afin de simuler différents et d’analyser la nage de ces animaux. En observant ceux ayant une motricité plus réduite dans leurs déplacements, les scientifiques espèrent saisir comment cela se traduit chez l’humain et, éventuellement, pouvoir traiter les maladies touchant ces parties du corps.

Pour lire la suite

 

Illustration : Tambako the Jaguar A pretty shark! via photopin (license)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné