Formations

Les chevaux comme outils thérapeutiques

L'hippothérapie permet d'améliorer les fonctions neuromotrices d'enfants malades

le 03 juin 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 04 juin 2019

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

Si le chien a souvent pris le titre de meilleur ami de l’homme, le second animal qui pourrait remporter la palme est le cheval. Cette bête a permis pendant une longue période de temps à celui-ci se déplacer sur de grandes distances. Il a même fait la renommée de certaines figures historiques comme Genghis Khan ou Alexandre le Grand. Aujourd’hui, il sert encore pour l’équitation comme loisir ou en compétition. Il se présente aussi comme un animal thérapeutique qui peut aider émotionnellement des enfants et adultes.

Or, une nouvelle forme de thérapie est utilisée : l’hippothérapie. Dans cette approche, les séances sont supervisées par des professionnels de la santé. Destinée aux enfants atteints de déficience neuromotrice ou de trouble neurodéveloppemental, cette relation avec le cheval fournit un apport neuromoteur, sensoriel et cognitif. Un traitement qui a autant d’impact sur le physique que le mental des patients.

Pour lire la suite

 

Illustration : Alexas_Fotos de Pixabay

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné