Formations

Une coalition pour protéger les orignaux

Universitaires et organismes s’allient pour étudier les menaces pesant sur les herbivores boréaux

le 03 juin 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 04 juin 2019

Université Laval

Bureau du recrutement étudiant


Pavillon Alphonse-Desjardins, local 3577
2325, rue de l’Université
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada


418 656-2764
1 877 606-5566

Toutes les espèces de la faune sont affectées par les changements climatiques, certaines ayant même disparu. D’autres, dont la population semblait stable, sont menacées par les nouvelles réalités liées à ces bouleversements dans le climat. Les orignaux canadiens, par exemple, en font partie. Désormais, les troupeaux de ces grands herbivores sont attaqués par un parasite, la tique d’hiver qui peut occasionner la mort chez certaines espèces boréales.

Pour comprendre le phénomène et protéger ces élans d’Amérique, une étude majeure a été mise sur pied en collaboration avec différentes universités et plus de seize partenaires. Ils étudieront la réaction des populations par rapport à la venue de ces parasites, les changements environnementaux et l’épidémiologie de la tique entre autres.

Pour lire la suite

 

Illustration : Richard Lee sur Unsplash

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné