Formations

Repenser l'aménagement des villes côtières

Une approche essentielle avec les changements climatiques

le 10 juin 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 11 juin 2019

UQAM - Université du Québec à Montréal

405, rue Sainte-Catherine Est
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal (Québec)
Canada
H2L 2C4

Tél.: 514 987 3000

De nombreuses villes se sont bâties près des grands cours d’eau. Stratégiquement, il s’agissait d’une décision logique pour avoir accès de l’eau potable ou pour facilement faire du commerce avec d’autres cités et pays. Or, à l’heure des changements climatiques, le niveau d’eau monte plus fréquemment. Au point que bien des milieux côtiers essaient d’adapter leur urbanisme pour éviter des catastrophes.

En effet, puisque combattre la nature semble une quête presque impossible, beaucoup de villes ont retravaillé leurs aménagements littoraux. Particulièrement aux États-Unis, à San Francisco et New York, elles ont misé pour que les berges soient des environnements pour les citoyens avec des marchés, des parcs, des salles sportives, etc. Pour éviter les effets des changements climatiques, elles travaillent sur différentes solutions à la fois naturelles et mécaniques afin que l’eau ne détruise pas ces milieux.

Pour lire la suite

 

Illustration : UweBKK (α 77 on ) Skyline with Singapore Flyer ferris wheel seen from Marina Barrage via photopin (license)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné