Formations

Les minéraux du pergélisol détermineront-ils le sort de la Terre?

L'avenir de notre maison commune repose potentiellement sur les propriétés de ces minerais

le 10 juin 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 11 juin 2019

Université catholique de Louvain

Université catholique de Louvain
1, Place de l'Université
B-1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

La très grande majorité des scientifiques s’accordent pour dire que la planète se réchauffe. Cet effet peut se voir particulièrement aux deux pôles et dans l’Arctique. Les chercheurs y sont nombreux à remarquer les conséquences des changements climatiques sur ce milieu, surtout le pergélisol, une terre pratiquement gelée à l’année. Elle aussi se réchauffe et certains endroits entièrement couverts de ce type de terrain ne le sont plus.

Ce dégel apporte son lot de nutriments organiques qui mène à plus de dioxyde de carbone et de méthane, des gaz à effets de serre. Or, si bien des savants se penchent sur ceux-ci, peu étudient les minéraux dégelés qui ressortent. Personne ne sait si ceux-ci alimenteront la décomposition biogénique et le relâchement de gaz dans l’atmosphère ou, au contraire, elles pourraient piéger le carbone. Ces analyses amorcées sur les minerais seront cruciales pour déterminer l’avenir de la planète.

Pour lire la suite

 

Illustration : Henryk Niestrój de Pixabay

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné