Formations

Chanter pour se libérer de traumatismes

Un usage thérapeutique de la musique auprès de femmes victimes de viol au Congo

le 18 juin 2019

Sociétés

Les conflits font toujours des victimes parmi les civils innocents. Ceux-ci doivent continuer à vivre après les horreurs subies. Une situation psychologique très difficile dans des territoires où l’accès à des traitements pour la santé mentale est ardu. La République démocratique du Congo a été la proie de nombreux conflits internes dans les dernières décennies, laissant un nombre considérable de personnes avec des traumatismes.

Un producteur de musique du Manitoba, au Canada, a eu l’occasion de visiter le pays et surtout ses femmes stigmatisées par leur communauté pour avoir été violées pendant la guerre. Il a mis sur point un organisme pour que celles-ci puissent s’exprimer librement par le chant. Une approche qui a donné une voix à celles que l’on voulait faire taire.

Durée : 3min56

 

Illustration : StockSnap de Pixabay

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné