Formations

Le prix d'une maladie rare

Les inégalités de certains malades par rapport à la médication

le 10 septembre 2019

Sociétés

Quel est le prix d’une vie humaine? La question a de quoi faire bondir et pourtant le milieu pharmaceutique ne s’est pas gêné pour y répondre. En effet, considérant que cela vaut très cher, l’industrie n’hésite pas à gonfler les tarifs de traitements particulièrement dans le cas de maladies rares et dégénératives. Ce qui peut mener à des hésitations de la part des instances publiques pour rembourser les patients ayant besoin de cette médication.

Ce reportage de Radio-Canada s’intéresse à des enfants atteints d’amyotrophie spinale, une pathologie dégénérative très rare, par laquelle il existe désormais un remède plutôt efficace. Or, celui-ci s’avère très cher et les remboursements sont limités au Québec et au Canada. Des parents doivent donc se battre pour obtenir ce médicament dont les prix ne baissent pas puisque l’entreprise pharmaceutique a le monopole sur la molécule. Une approche qui fait réfléchir sur le droit humain d’être soigné sans s’inquiéter de sa santé financière.

Durée : 4min43

 

Illustration : Michal Jarmoluk de Pixabay

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné