Articles

Publié le 26 janvier 2022 Mis à jour le 26 janvier 2022

Les défis (et potentiels) de la classe virtuelle synchrone

Au-delà des obstacles, cette pédagogie peut être efficace

classe virtuelle

Elle n'a pas été simple la transition du présentiel au virtuel en enseignement! Bien que ce type d'enseignement existait bien avant la pandémie, jamais il n'avait été envisagé que la majorité de la population scolaire y migre d'un coup. Ainsi, hormis les quelques habitués qui animaient déjà ce type de classe, les enseignants se sont retrouvés obligés d'utiliser des outils sur lesquels ils ne possédaient que peu d'expérience.

Conséquemment, la transition n'a pas été des plus faciles pour tout le monde. L'environnement virtuel leur semblait plus hostile que le milieu réconfortant de la classe qu'ils connaissent davantage. D'ailleurs, la plupart ont suivi une formation des maîtres n'abordant pratiquement jamais la possibilité de cours en ligne synchrone. I ne faut donc pas s'étonner que beaucoup se soient cognés le nez à des obstacles de taille.

Les difficultés de l'enseignement à distance

Ils n'étaient pas les seuls à devoir se familiariser à ce nouveau dispositif. Les élèves aussi, habitués de se rendre quotidiennement à l'école, ont eu droit à des défis. Ainsi, comme le rappelle ce document de chercheurs québécois en pédagogie, le corps enseignant a été confronté à une multitude d'attitudes problématiques. La recherche a mené à une série de portraits plutôt imagée d'élèves, dont :

  • L'impoli qui regarde la télévision en même temps que le cours,
  • Le coupeur de parole,
  • Le "râleur" qui passe son temps à exprimer son incompréhension ou à trouver que le rythme est trop vite,
  • Le social qui passe son temps à clavarder avec d'autres camarades,
  • La pieuvre qui joue à des jeux en ligne tout en suivant le cours, transférant son attention quand il est interpellé,
  • Le malchanceux qui a un Internet instable et se retrouve donc à se connecter et reconnecter fréquemment durant la période de cours,
  • Le zéro techno qui, même après des semaines, ne comprend rien à l'environnement numérique de travail...

Un portrait qui montre bien ce à quoi ont eu droit les enseignants durant les périodes de classes virtuelles. Pas étonnant que nombreux se soient réjouis du retour en classe ou ont voulu se tourner vers des solutions asynchrones pour ne pas avoir à dépenser autant d'énergie. Il est vrai que les classes synchrones demandent du temps et de l'organisation. Or, la situation pandémique n'a pas permis une préparation adéquate.

Néanmoins, tout ce qui peut être problématique en mode synchrone se trouve autant dans l'asynchrone. Rien ne garantit, par exemple, que les apprenants vont écouter les vidéos et documents avec attention, sans faire autre chose. Des problèmes technologiques peuvent aussi survenir et mener à diverses inégalités entre les élèves. D'une manière ou d'une autre, même un cours asynchrone devra, ne serait-ce qu'en tête-à-tête, organiser des rencontres en direct avec les apprenants en cas de difficultés. Sans compter que le synchrone permet de voir bien plus aisément qui suit ou pas, qui paraît dépassé ou qui se tourne les pouces. Ainsi, un professeur peut alors adapter la situation en conséquence.

Réussir sa classe virtuelle

Une des premières stratégies est d'établir un coin de chez soi et d'accepter qu'il soit cet endroit qui va passer du privé au "public" de la classe. En effet, cela semble primaire mais, même avant la pandémie, beaucoup d'enseignants ressentaient ce malaise ou cette incongruité de faire du télétravail en enseignement. Un sentiment présent même chez ceux connaissant les valeurs d'une formation virtuelle ou hybride. Il paraît donc essentiel de se débarrasser de syndrome de gêne et de non validité de l'activité. Peu importe que cela ne se vit pas entre les quatre murs d'une classe, cela reste un cours en bonne et due forme.

La réussite passe aussi par une bonne scénarisation des classes. Elles n'ont pas à être toutes sous une forme magistrale. Certaines peuvent servir pour du travail de projet, d'autres pour évaluer les acquis ou remédier à des difficultés éprouvées par rapport à certains pans de la matière. L'engagement est encore plus essentiel dans un contexte synchrone d'enseignement. Il n'est pas difficile pour les jeunes de faire autre chose pendant la classe pour se "désennuyer". D'où l'importance d'assurer une part interactive dans chaque cours, des moments de discussion gérés par la levée de main (virtuelle), etc.

Les règles de fonctionnement sont primordiales à adopter dès la première séance. Ainsi, il faut que le "contrat" soit clair entre les apprenants et l'enseignant sur ce qui est acceptable ou non dans un contexte virtuel. Aussi, il peut être bien de mettre en place des protocoles si un élève a des difficultés techniques. De cette manière, on évite qu'une bonne partie du cours soit perdue pour résoudre des problèmes (ce qui ennuiera ceux pour qui cela va bien). Il peut être intéressant de varier les supports pédagogiques visuels. De plus, beaucoup de logiciels permettent des sous-groupes pour travailler. Le maître peut se promener de groupe en groupe pour voir l'avancée d'un travail. Pour s'assurer de la participation de tous, distribuez des rôles essentiels pour chaque élève.

Enfin, il n'est pas possible d'effectuer de longues séances en classe virtuelle sans créer de la lassitude. Permettez quelques pauses durant les quelques heures du cours et surtout comptez aussi sur l'asynchrone pour avancer dans le cursus. En effet, demander aux élèves d'avoir regardé une vidéo ou réalisé un travail en particulier avant la prochaine classe fonctionne habituellement bien.

Illustration : Giovanni Gagliardi sur Unsplash

Références :

Carignan, Isabelle, Steve Bissonnette, Charlette Ménard, Marie-Christine Beaudry, et Joanie Viau. "Les Défis De La Gestion De Classe Virtuelle Synchrone | Médiations Et Médiatisations." Médiations Et Médiatisations. Dernière mise à jour : 9 novembre 2021. https://revue-mediations.teluq.ca/index.php/Distances/article/view/260.

"Classe Virtuelle : Comment La Scénariser Et L’animer Efficacement ?" Cree Ta Formation. Dernière mise à jour : 13 octobre 2021. https://creetaformation.com/classe-virtuelle-comment-la-scenariser-et-lanimer-efficacement/.

"Comment Ne Pas S'épuiser Avec Les Classes Virtuelles." Vyfe. Dernière mise à jour : 14 mai 2020. https://vyfe.fr/video-training-classes-virtuelles/.

Miller, Audrey. "Des Idées Concrètes Pour Mieux Tirer Profit Des Sous-salles (breakout Rooms) En Classe Virtuelle." École Branchée. Dernière mise à jour : 24 juin 2021. https://ecolebranchee.com/conseils-sous-salles-virtuelles/.

Savarieau, Béatrice, and Hervé Daguet. "La classe virtuelle synchrone une substitution médiatique de l’enseignant pour renforcer la présence en formation à distance ?" ResearchGate. Dernière mise à jour en décembre 2016. https://www.researchgate.net/publication/321906348_La_classe_virtuelle_synchrone_une_substitution_mediatique_de_l'enseignant_pour_renforcer_la_presence_en_formation_a_distance.

Lamontagne, Denys. "De quoi ont besoin les enseignants qui font l’école à distance ?". Thot Cursus.
https://fr.cursus.edu/23436/de-quoi-ont-besoin-les-enseignants-qui-font-lecole-a-distance



Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Classe virtuelle

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !