Articles

Les effets dynamiques de l’apprentissage en réseau : plus interactif et plus intense.

Par Denys Lamontagne , le 22 avril 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

L’utilisation des outils de communication tels le courriel, les groupes de discussions, les forums et le clavardage (chat) dans les cours en ligne présente plusieurs avantages et entraîne plusieurs effets.

D’après Thierry Karsenti, professeur et chercheur à l’université de Montréal qui a analysé plus de 40 séances de clavardage et plus de 5000 courriels échangés dans le cadre d’un cours en ligne, les technologies permettent plus d’interactions et de meilleurs contacts, plus directs et sans intermédiaires; elles sont peu coûteuses, faciles à utiliser; les messages sont modifiables, archivables, accessibles en tout temps. On peut communiquer en temps réel ou différé. Elles brisent l’isolement des étudiants à distance et mènent à la création de véritables communautés d’intérêt.

Mieux encore, ce n’est pas tant la technologie qui est en cause que le fait que son utilisation (par l’écriture et la discussion) entraîne la structuration de la pensée et des apprentissages des intervenants et la co-construction du savoir.

Une des originalités de l’étude est l’évolution observée des échanges des étudiants peu familiers avec la formation en ligne. Si vous êtes découragés de l’effort de tutorat à fournir en rapport avec le peu d’autonomie des étudiants au début d’une session, ne désespérez pas : celui-ci va presque complètement disparaître avant la fin de la session !

Des observations recueillies sur l’ensemble d’une session de 15 semaines de cours, on constate que 41 % des messages ont trait aux écueils (obstacles), 32 % à l’objet même du cours, 10 % aux travaux et 17 % à divers autres sujets. En se concentrant sur les 41 % d’écueils, on en arrive à ce tableau :

Messages «Écueils»
 

Semaine :

1 à 4

5 à 8

9 à 11

12 à 15

 
     

Problèmes techniques

33 %

2 %

0,2 %

0,2 %

Problèmes d’autonomie

50 %

79 %

18 %

3 %

Autres problémes

17 %

19 %

81 %

96 %

     

Fréquence (41%)

63 %

27 %

4 %

7 %

En d’autres termes, plus les étudiants avancent, moins ils ont de problèmes et plus ils deviennent autonomes, capables de progresser dans leurs études.

Thot vous laisse le soin de découvrir quel succès ils obtiennent en parcourant cette simple présentation PowerPoint que vous pouvez télécharger gratuitement sur le site des actes du colloque de l’APOP.

Optimiser l’utilisation des moyens de communication électronique comme outils pédagogiques et didactiques

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné