Ressources

Publié le 21 août 2013 Mis à jour le 24 septembre 2020

La présence d’éducateurs masculins renforce l’adaptation sociale des enfants

Une étude de l'Université Sherbrooke ont mis en valeur l'importance de la mixité dans le milieu éducatif.

Les hommes forment à peine 5 % des éducateurs dans les services de garde du Québec. Les effets de leur présence sur les enfants sont méconnus et ont été très peu étudiés par les chercheurs. La professeure Thérèse Besnard, du Département de psychoéducation de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, a dirigé une recherche de 3 ans en observant quelque 200 enfants ainsi que 60 éducateurs et éducatrices dans 25 centres de la petite enfance (CPE) du Québec.

Son constat : mis à part des spécificités mineures, il n’y a pas de différences fondamentales quant aux approches éducatives entre hommes et femmes. Par contre, elle note que les enfants qui côtoient des éducateurs des deux sexes se trouvent mieux outillés en termes d’adaptation sociale et présentent moins de problèmes de comportement.

 

 

Crédit photo : oliveromg / Shutterstock.com

En savoir plus sur cette ressource

Mots-clés: Femmes Hommes Éducateurs Québec Université de Sherbrooke mixité garde Peine

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !