Ressources

Publié le 11 juin 2019 Mis à jour le 21 septembre 2020

La ville de demain se construira-t-elle sur l'eau?

Les propositions audacieuses d'un architecte pour qui l'océan est le prochain habitat humain

Alors que la population mondiale croit sans cesse et que les problèmes environnementaux pointent leur nez, la question de l’habitation de l’homme se pose. En effet, comment continuer à habiter cette planète sans trop la détruire? Pour l’architecte-designer, Vincent Callebaut, la réponse est simple : cessons d’être des Terriens et devenons des Merriens.

En effet, avec plus de 71 % de la Terre couverte d’océans, ce terrain pourrait être le nouvel endroit où vivront les êtres humains. Nous pourrions lui rétorquer que nous avons déjà passablement pollué les mers et que des villes flottantes accéléreraient cela. Or, ces cités viendraient, d’après son design, avec une économie circulaire loin de celle ayant actuellement cours dans nos sociétés. Le biomimétisme fait d’ailleurs partie de sa démarche. Il pense aussi aux lieux de permaculture, à l’usage d’énergies renouvelables, etc. Des utopies, certes, mais réalisables selon lui si une volonté politique se met en place.

Durée : 3min18

 

Illustration : mores345 de Pixabay

En savoir plus sur cette ressource

Mots-clés: Utopie Océans Villes Habiter Futur biomimétisme permaculture

Voir plus de ressources de cette institution

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !