Ressources

Publié le 09 septembre 2019 Mis à jour le 11 septembre 2019

La molécule qui traite l'alcoolisme... et le cancer

Un médicament contient une substance inhibant la prolifération des tumeurs cancéreuses

S’il y a bien une pathologie mortelle chez les humains, il s’agit du cancer. Peu importe où il se développe, ce n’est jamais une chose facile que d’en guérir. D’autant plus qu’il peut revenir au même endroit ou ailleurs dans le corps. La recherche vise donc non seulement à traiter mais à empêcher son développement. Et celle-ci a possiblement mis la main sur une molécule : le disulfiram.

À la base, elle est utilisée pour soigner l’alcoolisme. En effet, il s’agit d’un agent dissuasif qui entraîne une réaction allergique lorsqu’il est en contact avec de l’alcool. Or, les chercheurs ont aussi remarqué que cette molécule bloque la phosphoglycérate déshydrogénase, une enzyme qui produit la sérine dont se nourrit les cellules cancéreuses. Une découverte qui pourrait donc mener à la production de médicaments pour stopper net la prolifération des tumeurs.

Pour lire la suite

 

Illustration : Steve Buissinne de Pixabay


Mots-clés: Recherches Médicaments Alcoolisme Pathologie cancer Découverte

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !