Ressources

Publié le 29 octobre 2019 Mis à jour le 29 octobre 2019

Quand la peur des vaccins mène à une émeute

Un exemple historique des dérapages de la peur collective

La peur permet de nous maintenir en vie. Or, par moment, ce même sentiment peut mener à des actions irrationnelles qui mettent davantage en péril soi-même et les autres. D’autant plus que certains politiciens et groupes de pression savent utiliser cette crainte pour parvenir à leurs fins.

Ainsi, l’historien Laurent Turcot raconte sur sa chaîne « L’Histoire nous le dira » un événement de peur collective à Montréal en 1885. À cette époque, la variole envahit la métropole québécoise. Heureusement, un vaccin permet de réduire le nombre de cas à néant. Or, les autorités religieuses n’aiment pas ce « triomphe du laïcisme » et travaillent de pair avec les anti-vaccinateurs pour effrayer la population. Une fracture très marquée entre les médias francophones et anglophones se crée. Ce qui mènera à une nouvelle propagation de la maladie et même à une émeute dans la ville. Une peur qui malheureusement est de nouveau présente avec les gens anti-vaccin sur Internet.

Durée : 16min31

 

Illustration : Internet Archive Book Images on Foter.com / No known copyright restrictions

En savoir plus sur cette ressource

Mots-clés: Peur Montréal Québec Vaccination Peurs Vaccin

Voir plus de ressources de cette institution

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !