Ressources

Publié le 17 décembre 2019 Mis à jour le 23 septembre 2020

Les clichés sur les joueurs de FPS

Défaire les mythes psychologiques entourant ceux s'adonnant à ses jeux

Si les jeux vidéo ont, à une époque, inquiété les psychologues qui les voyaient comme des médias malsains, aujourd’hui, la panoplie de genres a permis de relativiser la critique sur ceux-ci. Néanmoins, il y a un style qui véhicule beaucoup de clichés : le FPS alias First Person Shooter ou jeu de tir à la première personne. Après tout, pour un observateur extérieur, il semble seulement que des désaxés aiment s’imaginer à cribler de balles des personnages virtuels.

Or, comme le rappelle le psychologue Yann Leroux, un pionnier dans l’étude des joueurs en France, la psyché de la majorité des personnes s’adonnant aux FPS n’a rien de malsain. Au contraire, les bons joueurs ne seront pas impulsifs, plutôt calculateurs dans leurs stratégies. Ils n’apprécieront pas tant la violence mais l’adresse dont ils font preuve durant une partie. Ce ne sont généralement pas des solitaires. À l’inverse, ils souhaitent grandement jouer à plusieurs.

Durée : 4 minutes

Illustration : RoboxInvasion de Pixabay

En savoir plus sur cette ressource

Mots-clés: Psychologie Violence Jeux Vidéo Jouer clichés Joueurs Tir FPS

Voir plus de ressources de cette institution

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !