Ressources

Publié le 21 janvier 2020 Mis à jour le 23 septembre 2020

Les six degrés de séparation des articles scientifiques

Pourquoi est-il si difficile d'avoir accès aux recherches payées par l'argent public?

Nous avons tous vu passer des résumés d’études dans les médias. Ces articles citent souvent une conclusion très générale sur une recherche précise. Or, pour les plus curieux d’entre nous, avoir accès à l’investigation de base est un long chemin qui mène généralement à des sites privés où il est nécessaire de débourser pour enfin pouvoir lire le document original. Un six degrés de séparation d’autant plus paradoxale que nous avons déjà déboursé pour ces recherches.

En effet, comme le rappelle dans son allocution (en anglais avec sous-titres français), Erica Stone, le gouvernement américain, par exemple, verse des milliards aux chercheurs venant des impôts des contribuables. Comment se fait-il alors qu’il faille payer de nouveau pour voir les résultats? Heureusement, peu à peu, un mouvement de libération de la science grandit aux États-Unis, dont la NASA qui a décidé de rendre ces trouvailles entièrement gratuitement sur son site.

Durée : 9min44

Illustration : Pexels de Pixabay

En savoir plus sur cette ressource

Mots-clés: Vente Recherches Accès Libre Publication en ligne NASA Fonds science ouverte

Voir plus de ressources de cette institution

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !