Ressources

Publié le 16 juin 2020 Mis à jour le 19 septembre 2020

Ce qu'un poisson peut nous apprendre sur le sommeil

Sa fonction réparatrice prouvée chez une espèce marine

Le sommeil est encore entouré de mystères. Les scientifiques savent bien l’importance de dormir chez les espèces animales, particulièrement les mammifères. Or, ce besoin reste particulier dans la mesure où il les place dans une vulnérabilité aux prédateurs ou aux dangers. Ainsi des scientifiques israéliens ont décidé de comprendre l’influence du repos en étudiant le poisson-zèbre.

Si l’être humain possède 70 000 cellules liées au sommeil, cette espèce marine en est aussi pourvue mais à une quantité moindre (20 000). Cela a permis de faciliter la recherche. Les chercheurs ont donc remarqué que durant la journée, l’ADN du poisson subissait des dommages ici et là. Or, lorsqu’il dormait, ceux-ci étaient réparés. Le sommeil serait réellement réparateur des « nids-de-poule » génétiques occasionnés par les activités oxydantes chez toutes les espèces animales.

Durée : 6min14

Illustration : Monsterkoi de Pixabay

En savoir plus sur cette ressource

Mots-clés: Faune Cerveau Sommeil ADN Réparation Neurobiologie Poisson Mammifères

Voir plus de ressources de cette institution

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !