Technologies

Pour télétravailler, il faut s'organiser !

le 03 mars 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 02 septembre 2011

Sociétés

S’il est bien une qualité que doit avoir toute personne qui travaille à distance, c’est l’organisation, de manière à hiérarchiser les tâches de la journée ou de la semaine, et ne pas abandonner les projets en cours de route.

Télétravailleurs et travailleurs nomades, vous connaissez déjà très certainement Google Agenda (ou Calendar), offrant la possibilité de prévoir des événements, de préciser leur durée, leur lieu, et de définir des alarmes ainsi que de partager ses rendez-vous.

Sur le même principe, voici Remember The Milk, un gestionnaire de tâche devenu très populaire depuis sa création en 2005. Un succès mérité au vu des possibilités offertes par ce service.

Des usages de base simples mais efficaces

Remember The Milk a vocation à remplacer les petits mots que l'on colle sur son réfrigérateur (d'où son nom, qu'on pourrait traduire par "Penser à acheter du lait") ou sur l'écran de son ordinateur.

L’utilisation la plus basique du service consiste à dresser sa liste de tâches directement sur le site. Après s’être enregistré gratuitement et avoir confirmé une adresse de courriel valide, il est possible de se connecter à son compte et de démarrer son organisation. Evénements professionnels, personnels, avec ordre de priorité, association à des mots-clés pour être mieux retrouvés et même localisation sur une carte… A tout ceci s'ajoute la possibilité d’être prévenu via mail, messagerie instantanée (MSN, Google Talk, Skype, Yahoo et bien d'autres) ou même téléphone mobile (en France, pour les clients SFR uniquement). En outre, la création des tâches est possible en envoyant un courriel à l’adresse qui vous a été attribuée lors de l’ouverture du compte. Le sujet du courriel est récupéré pour permettre la création automatique d’une nouvelle tâche et le corps du message est utilisé pour affecter des critères à votre tâche (priorité et date notamment).

Des usages mobiles très avancés

Mais l’originalité de Remember The Milk réside plutôt dans le fait qu’il propose de nombreux services complémentaires. En effet, son code source est ouvert et les développeurs rivalisent d'imagination.

Cet utilitaire surfe sur la vague des réseaux sociaux puisqu’il peut s’ajouter sous forme de module à un espace personnel Netvibes et propose aussi un brillant service de connexion à Twitter. Pour cela, il suffit de « suivre » @rtm sur son compte Twitter et après confirmation, tout fonctionne sur un système d’échange de commandes par le biais de messages directs sur le site de microblogging. La liste de commandes reconnues est accessible sur le site de Remember The Milk.

Les smartphones ne sont pas en reste puisque des applications de l’utilitaire se trouvent sur l’AppStore de l’iPhone mais aussi sur l’Android Market et qu’il est possible de synchroniser son compte Remember The Milk sur un Windows Phone ou un BlackBerry.

Petits bémols : ces utilisations sont gratuites… pendant 15 jours ! Après il faut souscrire un compte utilisateur Pro pour 25 dollars US. On regrettera également que la plupart des explications sur ces services mobiles, très complètes, soient en anglais, alors que l'application est disponible en 30 langues.

Pour avoir une vue d'ensemble des fonctions de cette application puissante, il est conseillé de suivre la visite en français. 

Voici donc une application qui satisfera aussi bien les utilisateurs voulant aller tout de suite à l'essentiel, que les fous de technologie qui ne peuvent envisager d'être plus d'une seconde loin de leur organiseur.

Remember The Milk

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné