Technologies

Mimio de Virtual Ink : transformer n’importe quelle surface réelle en tableau blanc électronique -

le 11 octobre 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Sociétés

Cette barre, avec les deux ventouses, contient le processeur et les deux capteurs à infrarouge.

Ces capteurs permettent de situer dans l’espace l’émetteur attaché au crayon que vous utilisez pour écrire sur le tableau. Comme deux yeux électroniques, les deux capteurs peuvent déterminer avec précision la distance et la position de l’émetteur dans le plan du tableau. L’autre objet est l’efface électronique.

Les coordonnées de la position du crayon sont ensuite transformées en données numériques qui sont transmises à l’ordinateur. Ce dernier reproduit exactement le tracé que vous faites, dans la couleur associée à l’émetteur. Si votre crayon quitte la surface, le contact-pression de l’émetteur est coupé et rien n’est transmis. Tout ce que vous écrivez est enregistré et peut être reproduit, édité, transforrmé. La grandeur du tableau peut aller jusqu’à 1 m 40 x 2 m 80.

Ainsi, toute surface à laquelle les deux ventouses sont capables d’adhérer, y compris le plancher, peut-être transformée en tableau d’enseignement.

Mimio, c’est le nom du système, est bon pour les exposés conventionnels aussi bien que pour les cours de téléformation. Conjugué aux possibilités de partage d’applications, il s’agit d’un outil léger et polyvalent.

Fonctionne sous Windows 95 ou plus. Peut-être couplé avec NetMeeting. Son coût : 500 $US.

Un bidule de plus!

Mimio

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné