Technologies

Exploiter le réel sens de la communauté de «Second Life» en éducation***

le 20 novembre 2006 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Sociétés

En novembre 2006, plus de 60 écoles, professeurs et institutions d’enseignement opéraient des places virtuelles dans Second Life et exploraient comment ils peuvent les intégrer dans leur enseignement.

Dans ce genre de monde virtuel en trois dimensions, il est possible pour les étudiants de développer un réel sens de la communauté, à distance. «On se sent presque comme sur un campus», mais avec des étudiants de partout au monde et à toute heure du jour ou de la nuit.

Les gens découvrent que derrière chaque avatar, il y a un être humain réel avec lequel interagir, et que les conversations sont tout à fait pertinentes.

Il s’y tient des discussions de classe, et des heures de bureau réelles où le prof siège dans son local et est disponible. On peut aussi y organiser des événements ouverts au public.

Actuellement , plus de 1,5 million de personnes ont une «seconde vie» virtuelle sur le seul site de Second Life, et il existe plusieurs autres sites d’environnements virtuels collectifs, surtout des jeux.

Du coté positif, on retiendra que tout ce que vous créez dans Second Life vous appartient; vous en conservez les droits, ce qui conribue à la création de tout un marché d’échange de valeurs, avec du vrai argent cette fois. La somme de toutes ces possibilités commence à offrir un potentiel appréciable y compris éducatif ou marketing. Mais tout n’est pas recommendable dans Second Life, certaines zones ressemblent à des quartiers chauds de l’inconscient collectif...

Rien de tel que d’essayer par vous-même : Second Life

Pour l’article complet : Educators explore ’Second Life’ onlinepar Grace Wong, CNN

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné