Technologies

Monde virtuel accessible à tous les allumés de l’imagination et... de l’éducation*

le 28 septembre 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Sociétés

Second Life représente le potentiel des mondes virtuels interactifs et collaboratifs.

Vous pouvez créer votre propre avatar, lui donner une personnalité et le faire évoluer parmi différents environnements dans lesquels vous rencontrerez d’autres avatars personnalisés animés par d’autres personnes bien réelles qui interagiront dans l’environnement.

Vous pouvez vous même créer des environnements et convier d’autres personnes à les fréquenter, pour faire écouter votre musique ou lire vos messages, y tenir des conversations, y faire du commerce, y jouer à des jeux, des combats et continuer le tout dans le web par des courriels ou des messages instantanés.

Plutôt que de se promener dans une discothèque, une arène, une forêt ou un édifice, on pourrait tout à fait imaginer une salle de classe, une boulangerie, un magasin, un atelier de fabrication ou un bureau dans lesquels vous pourriez interagir avec un mentor ou d’autres étudiants dans un but d’apprentissage et non seulement de loisir.

D’ailleurs, question de maintenir l’intérêt de leurs visiteurs, on peut s’attendre à ce que les promoteurs de ces mondes virtuels passent graduellement des finalités exutoires (conquérir-séduire des mondes virtuels) à celles plus sociales de construire, d’échanger et d’apprendre des éléments transférables dans la réalité.

Déjà qu’une institution de formation peut inviter les gens à prendre ses cours bien réels en construisant un campus dans ce monde virtuel consolidé... une nouvelle forme de publicité !

On a souvent reproché à la formation en ligne son inadaptation à transmettre des habiletés et connaissances «molles», plus sociales et relatives. De tels environnements dynamiques et interactifs rendent obsolètes ces considérations; voici la venue de la réalité augmentée, enrichie, concentrée... ce que vous voulez.

Les considérations physiques ou logistiques peuvent y être contournées : par exemple, pour se déplacer on vole, pour construire, pas de problème de matériaux...

L’apprentissage se fait non pas par la seule observation mais également par la participation. On apprend et retient que ce qui fait du sens pour soi-même. C’est pourquoi un enseignement participatif et interactif avec d’autres personnes a plus de sens et est supérieur à un enseignement passif ou sans contexte....

Second Life peut vous donner des idées. Vous pouvez l’essayer gratuitement pendant 7 jours, liaison haute vitesse recommandée... Attention, la futilité peut parfois être très accaparante.

Présentation

Second Life

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné