Technologies

Du stockage en ligne à la portée de tous les ordinateurs et appareils intelligents

le 17 avril 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 02 septembre 2011

Sociétés

C’est en septembre 2008 qu’a été lancé sur la Toile le logiciel de partage de fichiers Dropbox. Rien d’exceptionnel : Internet regorgeait déjà, à cette époque, de nombreuses plateformes où les usagers pouvaient déposer leurs images, vidéos, textes, tableurs, etc. Or, Dropbox arrivait avec au moins une nouveauté : un système s’adaptant à chaque machine. De plus, depuis mars 2011, le programme/site Internet est maintenant disponible dans la langue de Molière.

Un espace flexible et sécuritaire

Tout d’abord, l’intérêt réside dans la possibilité de placer ces fichiers pour qu’ils soient vus par tous ou simplement par certaines personnes ou soi-même. Pour cela, il suffit de mettre ceux-ci ou pas dans le dossier Public. Les serveurs, fichiers et transmissions sont cryptés de manière à sécuriser le tout. Deuxièmement, peu importe le média utilisé (PC, Mac, Linux, iPhone, iPad, Android, etc.), on peut accéder au contenu sur Dropbox par le biais du site Internet ou de son programme téléchargeable. Et ces documents seront synchronisés selon l’appareil sur lequel ils se retrouvent. Ils sont même disponibles hors ligne.

Dropbox devient donc un moyen parfait de faire des travaux de groupe. Il suffit de créer un dossier dédié au devoir en question et d’y ajouter des autorisations pour y avoir accès (par le biais de courriels). Par la suite, pour chaque membre de l’équipe, la manipulation est simple. On ouvre le programme Dropbox sur sa plateforme. Une fois connecté, notre gestionnaire de fichiers nous permet de déplacer et copier les documents de son ordinateur ou les liens que l’on veut partager dans le dossier dédié. Après quelques minutes de téléchargement montant, tous pourront alors consulter les ajouts.

Et si quelqu’un efface par erreur? Pas de problèmes. Dropbox conserve un historique pendant 30 jours où l'on peut récupérer des suppressions ou modifications erronées. Il y a même une option payante qui l'étend d’une période de 30 jours à un temps illimité.

Le compte gratuit permet de mettre en ligne jusqu’à 2 gigaoctets (2 Go) de documents. Quelques dollars déboursés peuvent monter ce seuil à 100 Go. Néanmoins, il est possible d’aisément gagner 250 mégaoctets supplémentaires en effectuant de simples tâches (le principe de la barre de progression dont nous vous avions parlé en décembre 2010).

Le site officiel de Dropbox

6 étapes pour mieux comprendre Dropbox en français, Meilleur Top, mars 2011.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné