Technologies

Gingo et les arbres de connaissance : une application pratique. Essayez-la.-

le 31 juillet 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 29 août 2012

Sociétés

Les arbres de connaissance sont un concept d’abord créé pour gérer les compétences d’une manière pratique.

Il s’agissait d’abord de répondre à la question : «Qu’est-ce qui donne de la valeur à une compétence?»

On s’est rapidement rendu compte que la valeur d’une compétence n’est pas absolue mais dépend de son contexte, du milieu qui la recherche, de la communauté où elle sera en action. De là, Michel Authier et Pierre Lévy, les concepteurs des Arbres de connaissances ont énoncé les principes : il s’agit de valoriser en priorité, dans les échanges économiques et sociaux, les savoirs et savoir-faire portés par les individus appartenant à une communauté donnée.

Ainsi, ce sont les environnements qui définissent la valeur. Une même compétence peut-être valorisée différemment selon les milieux. 

Du concret

Assez parlé, voici du concret à vous mettre sous la dent.

La société Trivium a développé le logiciel Gingo qui permet de créer des arbres de connaissance pour chaque environnement professionnel.

Une application Internet a été développée par la Bourse de l’emploi Cortex de Art + Université + Culture. Vous pouvez essayer l’application directement et voir comment elle s’articule dans un milieu.

CORTEX n’est pas qu’une simple bourse de placement : c’est un dispositif qui offre aux demandeurs d’emploi et aux employeurs du secteur culturel la possibilité d’entrer en relation, sur la base des compétences détenues par les uns et recherchées par les autres. Ces données sont traitées d’une manière dynamique et synthétique par le logiciel Gingo.

Au départ, le professionnel définit ses compétences à partir d’une grille de plus de 600 compétences clairement définies dans le milieu. Celles-ci forment un arbre des compétences du secteur culturel. À partir de la communauté ainsi représentée, les employeurs peuvent rechercher des profils correspondant le mieux aux savoirs et savoir-faire dont ils ont besoin.

Il est également possible -- avec « Gingo pour cortex», que vous pouvez télécharger gratuitement -- de visualiser instantanément les compétences les plus valorisées par les demandeurs d’emploi, de les comparer aux compétences les plus recherchées par les employeurs, ou encore de faire apparaître les compétences les plus fréquemment proposées par les formations aux métiers de la culture.

Applicable en formation à distance

Et c’est ici que ce concept peut prendre toute sa valeur pour la formation à distance.

En considérant le fait que les individus peuvent acquérir à distance des dizaines de formations et compétences apparemment disparates (elles ne correspondent pas toujours à un diplôme reconnu), les arbres de connaissance (et/ou de compétences) peuvent valoriser et mettre en valeur adéquatement les acquis des individus, selon chaque contexte et milieu professionnel.

Dans l’autre sens, les différents cours de formation pourraient être qualifiés en fonction des milieux et selon les compétences recherchées qu’ils permettent d’acquérir.

Ici on parle intelligence. Il y a un immense potentiel dans ce concept et ces outils. De quoi se sortir du fouillis des formations à la pièce.

Gingo pour Cortex

Trivium

Arbres de connaissance

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné