Technologies

Le téléphone portable : la voie d’avenir selon l’École nomade. Une visite instructive

le 12 juin 2005 | Dernière mise à jour de l'article le 04 septembre 2011

Sociétés

Wapéduc - l’École nomade fait le pari suivant : le taux d’équipement des élèves en téléphones portables varie de 65 % à 100 % selon les milieux et ces téléphones deviennent de plus en plus sophistiqués, au point d’acquérir le statut d’un puissant terminal de transmission et de réception. Même une compagnie comme HP investit dans la téléphonie, c’est dire !

On devrait donc pouvoir s’en servir pour apprendre, reviser ou évaluer... c’est le pari.

Actuellement le site Wapéduc offre une collection de cours et des questionnaires d’évaluation assez bien garnie, pour les niveaux suivants :

  • Cm2
  • 6ème à la terminale
  • Bts, Hec
  • B2i, C2i

Les contenus sont intéressants et variés et plusieurs sections sont assez complètes.

Les autres services sont plutôt dégarnis ou peu fonctionnels, il s’agit plus de vitrines cherchant à démontrer le potentiel. L’outil de recherche est plutôt décevant alors que, par téléphone, il s’agit d’un point critique.

Facilité d’accès et d’utilisation, voilà la question

L’ergonomie du site est conçue selon la logique «téléphone portable». Si vous la trouvez frustrante, vous comprendrez qu’il n’en sera pas différemment sur un téléphone. Ce qui nous fait dire que tant que des solutions de navigation pratique ne seront pas au point, ce type d’initiative ne décollera pas, d’autant plus que si vous y accédez par un téléphone, vous payerez à la durée...

Cependant l’initiative est quand même intéressante surtout si on la considère dans une perspective de formation «juste à temps» et au besoin.

Il va de soi qu’il s’agit de vendre de l’information organisée selon un objectif (un cours, une évaluation). Le problème de faire connaître la ressource à la bonne clientèle ne sera pas évident, qu’elle soit générale comme sur Wapéduc, ou plus spécialisée.

Il est permis de douter du succès sous la forme actuelle, mais si le concept est intégré dans un système éducatif plus large, il pourrait trouver son sens et ses coûts pourraient être amortis par plus d’utilisations. Si les services ne sont pas complets, les utilisateurs ne reviendront pas. Maintenir un contenu de qualité, complet et dans plusieurs domaines peut devenir assez coûteux d’où l’absolue nécessité de le diffuser selon plusieurs formats et d’être soutenu par une communauté....

Une visite sur Wapéduc, pour un avant-goût de l’avenir.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné